Infoscience

Student project
n/a

La cité des sports. Une piscine olympique couverte pour la ville de Lausanne

Le projet de diplôme développe le thème de la Cité des Sports en ville de Lausanne, plus précisément au nord de la ville entre le Stade Olympique et l'autoroute A9, dans le quartier de la Blécherette. Ce site est déjà composé de plusieurs installations sportives (football, tennis, athlétisme). Pour compléter les infrastructures et améliorer la circulation dans cette cité, des activités extérieures supplémentaires et une piscine olympique couverte sont intégrées dans cette zone sportive. Actuellement, le thème de la piscine olympique est revenu à l'ordre du jour dans les discussions politiques pour lui trouver un site approprié. Chaque association, politicien propose son site. Dans cette optique, je propose un nouveau site qui regroupe déjà des activités sportives. Comme sportif pratiquant, je trouve que le manque d'une piscine répondant aux normes pour des compétitions de haut niveau pour une ville comme Lausanne, qui se prétend être Ville Olympique, est inacceptable. La réalisation d'une nouvelle piscine est une nécessité pour toute l'agglomération lausannoise pour compléter convenablement les infrastructures sportives de la ville. Le site choisi, entre le Stade Olympique et le quartier de la Blécherette, a des terrains à disposition qui permettent une extension et une complémentarité entre les activités. Le regroupement des activités sportives permet de limiter la multiplication des mêmes constructions, d'économiser du terrain et d'éviter la dispersion des infrastructures à travers la ville. Ainsi, la ville de Lausanne aurait son anneau olympique, dans les proportions de la ville, digne pour une ville accueillant une grande partie des associations et des fédérations sportives et olympiques. La densité d'activités recherchée doit arriver à la limite de la congestion, étudier son développement maximal sans provoquer un étouffement de la ville et des habitants, et travailler en harmonie avec le paysage existant, donc ne pas détruire les qualités existantes de la ville. L'interconnexion des réseaux, voiture – transports publics – piéton, est aussi étudiée pour éviter une surcharge du réseau routier et améliorer les liaisons piétonnes entre les quartiers.

Related material