Nouvelle approche pour la gestion optimale de l aération des petites stations d épuration par boues activées

La gestion actuelle de l'aération pour les petites stations d'épuration par boues activées s'effectue au moyen de dispositifs simples d'asservissement au potentiel redox, à la concentration en oxygène dissous ou à la concentration en ammoniaque. Une alternative pour améliorer le fonctionnement du procédé tant économiquement qu'en terme de fiabilité, consiste à appliquer les techniques d'optimisation dynamique. Une formulation du problème d'optimisation du fonctionnement des petites stations d'épuration équipées d'aérateurs de surface est présentée. Une comparaison est faite entre le mode de gestion optimal développé et deux modes de conduite du procédé. Elle montre qu'il est possible d'envisager une réduction de 40% du coût de fonctionnement relatif à l'aérateur.


Published in:
L'Eau, l'Industrie, les Nuisances, 240, 53-59
Year:
2001
Note:
In French
Laboratories:




 Record created 2007-09-21, last modified 2018-01-28

External links:
Download fulltextURL
Download fulltextn/a
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)