Traitement preliminaire de l'image d'un texte manuscrit en vue de sa reconnaissance: une methode de sur-segmentation

Dans le cas d'une écriture liée, la segmentation en caractères de l'image numérique d'un manuscrit, en tant que traitement préliminaire à la reconnaissance du texte, pose problème. Cet article décrit une méthode de sur-segmentation par rapport à la segmentation en caractères dont le but est de fournir, sous la forme d'une suite, un ensemble restreint mais suffisant de positions potentielles de caractères qui serviront d'hypothèses à l'étape de reconnaissance. Supposant que les lignes du texte sont approximativement horizontales, la méthode procède à une segmentation en traits verticaux et horizontaux à partir du contour extraits de l'image. Les segments verticaux sont ensuite ordonnés pour fournir la suite des positions potentielles de caractères, à partir de laquelle il s'agira ensuite de reconna\^{\i}tre le texte en appliquant localement une méthode de reconnaissance des caractères. Le fonctionnement de la méthode est illustré sur quelques exemples de manuscrits anciens.


Published in:
4ème Colloque National sur l'Écrit et le Document (CNED'96), 85-92
Presented at:
4eme Colloque National sur l'Ecrit et le Document (CNED'96)
Year:
1996
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2006-03-10, last modified 2018-03-17


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)