Gestion rationnelle des rejets thermiques à l’aide de la méthode du pincement

L’intégration énergétique des procédés consiste à utiliser l’énergie pour différents usages à différents niveaux de température, en une sorte de cascade exergétique. Son but est de trouver le meilleur compromis économique entre minimiser les consommations d’énergie et installer de nouveaux composants (ou utiliser plus efficacement l’équipement existant si possible). Face à la complexite des procédés industriels où les besoins de chaleur et les possibilités de récupération d’énergie sont nombreux et se situent à différents niveau de température, même l’ingénieur le plus expérimenté ne peut en général pas facilement concevoir des installations de récupération d’énergie qui soient performants d’un point de vue tant thermodynamique qu’économique.


Published in:
Construction & Energie, 13, 16-17
Year:
1995
Laboratories:


Note: The status of this file is: Involved Laboratories Only


 Record created 2005-08-08, last modified 2018-03-17

n/a:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)