Files

Action Filename Description Size Access License Resource Version
Show more files...

Abstract

Dans le Sud-Ouest de la France, les canaux sont des axes forts dans le paysage. Ils relient l’océan Atlantique à la mer Méditerranée et deviennent ainsi de véritables itinéraires de voyage. Entre Agen et Toulouse, le canal de Garonne offre un parcours ponctué d’éléments répétitifs: ponts bow-string, écluses et péniches Freycinet rythment le paysage. Le randonneur, le cycliste ou le navigateur qui progresse sous la voûte de platane expérimente une ritournelle muette d’objets architecturaux, toujours semblables et pourtant différents. Le projet vise à enrichir ces variations en ajoutant une nouvelle note à cette calme monotonie. Neuf refuges d’été, autour des anciennes maisons éclusières, offrent des haltes à ceux qui désirent se reposer. Ces édifices sont constitués de volumes simples et adoptent la cour comme principe architectural. Placés en aval du talus qui borde le canal, ils s’effacent derrière les feuillages; seul un portique émerge sur le sentier de halage et signale la présence d’un gîte. Le système constructif est frugal. Après avoir coulé de longues lames de béton, on érige sur certaines d’entre-elles des murs en bottes de paille compressées, enduits à la chaux, sur lesquels on dresse les charpentes. Ce procédé est suffisamment simple pour être décliné et pour s’adapter aux conditions propres à chaque site. La maison éclusière quant à elle abrite les espaces de service, l’appartement du gardien et un local d’hiver pour accueillir les visiteurs en basse saison.

Details

Actions

Preview