Concepts d’accessibilité pour les JO d’hiver Sion 2026

Depuis maintenant plusieurs décennies, la Suisse et plus précisément la ville de Sion est désireuse d’organiser les Jeux Olympiques d’hiver. Après deux échecs en fin de siècle passé, Sion se lance une nouvelle fois dans la course aux Jeux pour 2026. En se basant sur le dossier de candidature préparé à l’attention du comité olympique suisse, certains éléments centraux du dossier sont mis en exergue. Dans un premier temps, l’équipe d’organisation souhaite que ces Jeux Olympiques mettent en avant le savoir-faire suisse. Par conséquent, l’objectif est de valoriser les installations déjà existantes dans le canton valaisan mais aussi dans les cantons voisins qui seront également impliqués par le projet. Le projet vise notamment à la mise en avant du réseau ferroviaire qui maille le territoire suisse afin d’optimiser les déplacements des visiteurs. Ce dispositif est appelé « Olympic Ring ». Cette volonté d’utilisation du réseau ferré est renforcée par les considérations écologiques qui sont de plus en plus présentes dans l’organisation des grands évènements. Il est donc admis pour cette étude que les réseaux ferrés et les transports en commun auront une importance particulière dans la gestion de la mobilité pour les Jeux Olympiques. On en déduit donc la problématique suivante : Le réseau de transport Suisse est-il suffisant, à toutes les échelles, pour accueillir une manifestation telle que les Jeux Olympiques et quelles seront les mesures complémentaires à mettre en place ?


Directeur(s):
Emery, Daniel
Année
Jun 22 2018
Laboratoires:




 Notice créée le 2019-01-23, modifiée le 2019-03-16

Fichiers:
Télécharger le document
PDF

Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)