Le transit des courants de turbidité, une technique pour réduire l’alluvionnement des réservoirs de barrages

La sédimentation des réservoirs est une problématique globale réduisant le volume d’eau disponible dans les réservoirs de barrages et induisant des pertes aux niveaux énergétique, économique et environnemental. Le transport de sédiments du bassin versant pendant les crues engendrent des courants chargés de sédiments. Dû à la différence de densité entre ces courants et l’eau dans la retenue, des courants de turbidité peuvent se former. Ces derniers sont capables d’atteindre les barrages et représentent la source principale de sédiments fins déposés dans les réservoirs. Afin de réduire la sédimentation qui résulte des courants de turbidité, leur évacuation à travers les vidanges ou prises de fond est proposée comme une solution économique et favorable à l’environnement. Dans l’étude présentée, il s’agit de tester plusieurs paramètres pouvant influencer la quantité de sédiments évacués des courants de turbidité à travers un orifice rectangulaire représentant la vidange de fond. D’un intérêt particulier sont les vidanges de fond à capacité restreinte par rapport aux débits des courants de turbidité comme c’est le cas en Suisse. Cela a permis la détermination des conditions menant à maximiser la masse de sédiments évacués et minimiser les pertes d’eau du réservoir. A cette fin, un modèle expérimental et un modèle numérique ont été utilisés.


Published in:
Wasser Energie Luft, 110, 1, 7-12
Year:
2018
Keywords:
Note:
[1195]
Laboratories:




 Record created 2018-04-23, last modified 2019-06-19

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)