"Je t’aime… moi non plus”. Quels changements dans le rapport des jeunes Lyonnais à l’automobile?

Dans cet article, nous nous intéressons aux évolutions du rapport des jeunes adultes à l’automobile. Pour cela nous utilisons une méthode mixte, combinant entretiens qualitatifs menés dans l’aire urbaine de Lyon, et analyses des « enquêtes ménages déplacements » de Lyon, entre 1995 et 2006. La relative désaffection pour le passage du permis de conduire est l’une des modalités de ce changement d’attitudes et de pratiques, particulièrement dans les zones denses et centrales. Elle peut être rapprochée du coût financier de son obtention, mais également de l’investissement en temps nécessité par l’apprentissage du permis. De même, les conducteurs potentiels âgés de 18 à 35 ans utilisent moins intensivement le véhicule que les générations précédentes. Ces tendances traduisent des changements d’attitudes et de pratiques vis-à-vis de la voiture, moins considérée comme un objet de désir, et davantage comme un outil de mobilité parmi d’autres, doté de ses propres avantages et inconvénients.


Published in:
Espaces-temps.net
Year:
2017
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2017-12-14, last modified 2019-03-17

External link:
Download fulltext
URL
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)