Infoscience

Student project
n/a

Un marché à Mostar, dispositif de réunification d'après-guerre (Bosnie-Herzégovine)

Mostar, ville de Bosnie-Herzégovine ayant subi les ravages de la guerre des Balkans, accuse une profonde division ethnique. La stratégie destructrice employée, qualifiée d'urbicide, a ciblé en grande partie les espaces publics avec l'objectif d'annihiler toute mixité culturelle. L'hétérogénéité du processus de reconstruction laisse entrevoir, vingt-deux années plus tard, des citoyens cohabitant encore avec les traces du conflit telles que les façades ravagées et les ruines abandonnées. La division ethnique et politique entre les communautés principales, Croates, Serbes et Bosniaques, entraîne une instabilité politique et économique freinant la relance du pays.  Notre projet s'implante sur le Bulevar, ancienne ligne de front traversant la ville du Nord au Sud. Dans une optique de réunification, le programme établi est un marché couvert, offrant un lieu propice aux rencontres des différentes communautés. Ce dispositif public se déploie le long de la ligne de démarcation, s'implantant dans la pente du terrain. Au centre, une place complète ce nouvel espace public permettant d'accueillir divers événements et festivités locales. Elle articule les deux ailes où s'étend le marché quotidien. La disposition des stands est organisée de façon à répondre spécifiquement au contexte de chaque pôle. D'autre part, la matérialité du sol guide le piéton à travers le projet et marque la transition entre un côté agité et un autre plus calme. La perméabilité de l'ensemble est garantie par une structure métallique ajourée, abritée sous une toiture continue soulignant l'unité du programme.

Related material