Infoscience

Journal article

Le projet Magic Ring : expérimentation d’une méthode de recueil de données quali-quantitatives dans Second Life

Le monde virtuel de Second Life peut être considéré comme un véritable terrain d’expérimentation en ligne qui permet de concevoir et de tester des méthodes de recherche. Cet article revient sur la genèse d’un outil de tracking, la Magic Ring, développé dans le cadre d’une recherche sur les pratiques spatiales des avatars dans Second Life. L’auteur détaille le raisonnement théorique et méthodologique ayant mené à la conception de cet outil qui collecte des millions de données très précises, pour un large échantillon de sujets. Ces données sont qualifiées de données « quali-quantitatives ». L’auteur explique alors que l’analyse de ces données nous invite à revisiter la théorie sociale de Gabriel Tarde, récemment reprise par Bruno Latour (Latour et al., 2013), depuis que certains logiciels permettent de les visualiser et de naviguer parmi elles. Il revient enfin sur les limites rencontrées lors du projet Magic Ring.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material