Infoscience

Report

MilliNewton – dérive due aux étapes finales

Dérive de l'offset du signal de sortie des poutres MilliNewton (1ère version, avec variantes), assemblées sur embase sans électronique par brasure tendre sans plomb Sn96 (96.5% Sn + 3.5% Ag), lors de tests à long terme. Quarante poutres MilliNewton, version 1, ont été brasées sur embase sans électronique, et leur offset a été mesuré lors de tests à long terme impliquant quelques cycles thermiques entre température ambiante et 85 ou 100°C. Trois paramètres ont été explorés : 1) La longueur de la plage de brasure principale ; 2) la distance entre les résistances de mesure et la brasure ; 3) le pré-étamage de cette plage ou non. Seule la distance résistances – brasure joue un rôle important : l'effet des contraintes dans la brasure se fait fortement sentir à des distances en dessous de 2.0 mm. La dérive se fait en général (mais pas toujours) surtout sentir au 1er cycle thermique. Ensuite, on observe une certaine stabilisation.

Related material

Contacts