Intégration transfrontalière et géovisualisation, onzièmes rencontres de Théoquant

En termes de mobilité et de flux de navetteurs, la principale caractéristique du Grand-Duché du Luxembourg est le phénomène frontalier. Actuellement, plus de 156 0000 actifs frontaliers provenant de France, d’Allemagne et de Belgique se déplacent quotidiennement vers le territoire luxembourgeois pour se rendre au travail (source STATEC, 2012). Ces mouvements pendulaires frontaliers, les plus importants de l’Union européenne (MKW, 2009), résultent entre autres d’accords législatifs européens, de la croissance économique florissante du Luxembourg, ou encore des différentiels entre les pays (marché foncier, salaires…). Ainsi, les frontaliers, en franchissant quotidiennement la frontière pour exercer leur activité professionnelle, construisent un bassin de vie transfrontalier (Enaux, Gerber, 2008) composé également de différentes activités annexes. L’objectif de cette communication est donc de déterminer les liens qui peuvent se révéler entre des comportements de déplacement quotidiens, des schémas d’activités complexes et des profils-types sociodémographiques de frontaliers.


Presented at:
Onzièmes rencontres de Théoquant, Besançon, 20 février
Year:
2013
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2017-01-04, last modified 2018-09-13


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)