Infoscience

Student project
n/a

Avant la vague. Architecture mobile entre terre et mer

«La construction fragile, contrairement à ce que son nom peut nous laisser penser est faite pour durer.» [smiljan radic]; Avant la vague est un acte architectural. Il célèbre un moment précis dans le temps. L'infrastructure proposée, à caractère éphèmère et léger, est en proie à des mouvements continus. Elle permet de contenir cet instant. “Varar”, acte de dérive en espagnol, définit l'essence de cette composition d'éléments mobiles, qui est placée entre terre et mer sur les rives de Chiloé, île au Sud du Chili. Le contexte, formé de trois territoires et trois types d'architecture, annonce une équation projectuelle initiale: A1+B2+C3 = a4+b5+c6 = x; (1: territorio, 2: maretorio, 3: bordemar, 4: église jésuite, 5: bateau, 6: pilotis, x: le projet); La méthode surréaliste du cadavre exquis est utilisée pour la résoudre. L'amalgame de ces six paramètres crée un équilibre spatial subtil et un cadre pour de nouvelles interactions sociales. Le résultat est un système d'éléments en bois modulaires combinés par quatres techniques: la stratification, la symétrie, le décalage et l'hybridation. Ceux-ci créent autant un refuge, qu'une machine facilitant des activités culturelles. La charpenterie, l'artisanat et les ressources locales ont aussi été des éléments fondamentaux pour le design du projet. Ce mirador territorial devient ainsi, en proie au temps, une collection d'événements éphèmères et sociaux cohabitant dans l'infrastructure – un cinéma en plein air, une bibliothèque ou un théâtre. Ce nouveau point de repère renforce l'identité culturelle et les mémoires de l'endroit, faisant lentement partie d'un héritage local.

Related material