Infoscience

Student project
n/a

Requalification par densification. Trois nouvelles polarités au Locle

A l'heure où le canton de Neuchâtel ambitionne de n'être qu'un seul espace, le besoin de revaloriser Le Locle, notamment son centre inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et pourtant négligé, devient essentiel. En effet, de nombreuses friches, traces des années de crise que la ville a traversées, s'y sont généralisées et la ville peine à contenir ses habitants. Tandis que la municipalité présente des projets en marge de la ville, allant à l'encontre des préconisations de la LAT et du respect des valeurs paysagères, l'intervention propose au contraire d'exploiter le potentiel conséquent du tissu bâti existant. En effet, densifier permet non seulement de contenir l'étalement urbain, mais aussi de requalifier le centre-ville, qui devient alors articulation entre les deux versants. De fait, les traversées informelles rejoignent le maillage strict de l'urbanisme horloger et les grands axes routiers se font plus perméables. Le projet développe ainsi trois lieux stratégiques du tissu en générant des espaces connectés, identitaires et mixtes. Ces nouvelles polarités constituent des nœuds qui participent à la revitalisation de l'ensemble du centre-ville et favorisent les interactions sociales. Le parc de la Gare, l'ensemble Bournot et le square du quartier Neuf accueillent du logement et divers équipements publics, adaptés à la ville. Revisitant les typologies locloises, le projet amène une réflexion sur la manière d'habiter ensemble. Les logements contribuent ainsi à redonner envie de vivre au centre du Locle.

Related material