Infoscience

Student project
n/a

Révéler le sensible, exposer une vallée. Le musée diffus du hameau d'Isola, Haute-Engadine (CH)

Située entre monts et lacs, la Haute-Engadine est un paysage vivant et immortel. La rencontre des éléments fondamentaux de la nature a forgé des panoramas qui ont fasciné de nombreux artistes durant des siècles. Le promeneur curieux part redécouvrir les secrets conservés sur leurs toiles. Empruntant le chemin à flanc de montagne qui mène de Sils à Maloja, voici apparaître le hameau d'Isola, situé sur un promontoire de terre qui s'avance dans le lac de Sils. Il s'agit d'un petit village agricole, composé d'une trentaine de constructions rurales – des bâtiments de maçonnerie grossière et de bois issus des traditions constructives locales. Le temps paraît être suspendu. Après avoir parcouru quelques pas dans le hameau, un bâtiment attire soudain l'attention du marcheur par sa blancheur détonante. Dans un espace voûté, rappelant les sulers* des maisons bourgeoises de la vallée, on lui révèle l'existence d'un musée. Il ne s'agit pourtant pas d'une exposition ordinaire: ce sont trois anciennes granges désaffectées qui accueillent les collections, dispersées dans le village. En se lançant à la recherche de ces salles, le voyageur déambule dans le hameau et poursuit son parcours à l'intérieur même des bâtiments. Les pièces d'exposition prennent place dans des granges existantes, subtil mélange entre espaces réaménagés et pièces nouvelles désolidarisées du bâtiment qui les accueille. Architecture contemporaine et paysages engadinois contribuent ainsi à révéler la magie de la vallée.
* Suler: espace d'entrée et de distribution de la maison engadinoise traditionnelle

Related material