Infoscience

Student project
n/a

A la redécouverte du Rhône, du lac et du paysage

L'énoncé du projet consiste en un travail sur deux contextes paysagers très différents en lien avec l'eau, en l'occurrence le lac Léman et le Rhône. Le choix s'est porté sur les deux bouts du lac, Genève et son paysage urbain d'une part, et le paysage “naturel” de la réserve des Grangettes d'autre part. Le projet dans sa globalité essaie de saisir comment deux projets aux environnements paysagers totalement opposés peuvent interagir. Aujourd'hui, à l'inverse du paisible lac Léman, le Rhône est un lieu encore peu accessible et parfois délaissé par la population. Nous en avons peur car son fort courant est une force de la nature qui parfois nous dépasse. Ainsi l'objectif du projet sera de redynamiser notre interaction avec le Rhône et ses rives. Il s'agira d'une promenade intégrant des espaces publics et diverses activités variables au fil du temps, des saisons ou des besoins de la ville et de la population. Le but sera aussi d'inciter les promeneurs à s'approprier les différents espaces selon leur imagination ou nécessités. Le promeneur voyagera à travers divers paysages ayant leurs propres atmosphères et spécificités, parfois “naturelles”, “artificielles” ou urbaines. Finalement, l'objectif du projet sera d'inciter la population à de nouvelles façons de vivre avec son environnement urbain ou “naturel”, aussi artificiel qu'il puisse être de nos jours. Il faut s'imaginer “vivre la ville” en symbiose avec la nature, une nature-urbaine ou un urbain-naturel, à nous de le définir.

Related material