Traces du Bauhaus aux Archives de la construction moderne

Les échos de l’activité du Bauhaus, un certain intérêt pour la nouvelle architecture hollandaise et la prise de conscience de l’essor de l’expressionnisme allemand engendrent une réflexion critique sur l’art et sur l’architecture moderne en Suisse au fil des années 1920. Plusieurs architectes, artistes et théoriciens forment une intelligentia engagée pour la cause d’une architecture moderne en Suisse. Ils se battent contre le conservatisme des associations professionnelles et sont à l’origine d’évènements culturels d’envergure internationale. La création de la revue d’avant-garde ABC Beiträge zum Bauen en 1924 à Bâle et la fondation des Congrès Internationaux d’Architecture Moderne en 1928 au château de La Sarraz comptent parmi ces événements.


Publié dans:
Tracés, 142, 18, 12-16
Année
2016
Mots-clefs:
Laboratoires:




 Notice créée le 2016-10-25, modifiée le 2019-12-05


Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)