Infoscience

Student project

Analyse de pesticides dans des rivières valaisannes à l'aide de capteurs passifs POCIS et Chem-catcher

Avec une demande croissante de surveillance des micropolluants dans les eaux de surface, il est intéressant de valider des méthodes de mesure par des capteurs passifs. Un capteur encore relativement nouveau est le Chemcatcher®, qui était testé dans ce projet sur 2 rivières en Valais : la Lienne et le canal d’Uvrier. La campagne était réalisée en suivant la procédure standard : 1) Détermination des taux d’échantillonnage (Rs) pendant une campagne de calibration. 2) Dopage de “ performance reference compounds” pour corriger le Rs selon les conditions environnementales de la rivière. 3) Exposition des capteurs à la rivière en même temps qu’un autre type de capteur (pour comparer les résultats). 4) Extraction des contaminants des capteurs au laboratoire (en ajoutant du standard interne). 5) Quantification des polluants par “Ultra-performance liquid-chromatography tandem mass spectrometry”. 6) Recalcul de la concentration moyenne dans la rivière en divisant la quantité de contaminants extraits des capteurs par Rs et le temps d’exposition. Les concentrations étaient comparées aux résultats trouvés par un autre capteur, le POCIS. Il a été constaté que les mesures des Chemcatcher® étaient probablement utilisables puisqu’ils suivaient les mêmes tendances que les mesures de POCIS et que les mesures étaient reproductibles. Mais un problème de re-calcul de la concentration moyenne a eu lieu dans les rivières en raison du mal fonctionnement des PRCs, donc ils ne permettaient pas de corriger les taux d’échantillonnage. Les résultats restent donc actuellement encore très approximatifs. Malgré ça, l’acquisition du matériel, la mise au point des procédures, la réalisation des fixations et surtout les conclusions obtenues, ouvrent la voie à de futures recherches dans ce domaine.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material