Infoscience

Journal article

Quel taux de logements vacants pour qu’on puisse parler d’équilibre ?

On utilise habituellement un taux de logement vacant de 1,5% comme limite, en Suisse, entre un marché en pénurie ou en équilibre. Ce chiffre est-il bien fondé? Cette note propose une alternative en résumant une recherche de grande ampleur.

Related material