Infoscience

Book

Le langage hypermoderne de l'architecture

Œuvre ambitieuse et inspirée du jeune historien de l’art Nicolas B. Jacquet, ce livre est une vaste entreprise de réflexion qui, outre une approche philosophique du concept de modernité, propose une mise en perspective des grands courants de l’architecture avec, pour objectif, de préciser les contours de ce que serait une architecture « hypermoderne ». Remettant radicalement en cause la condamnation de la Modernité par les vagues post-moderne et déconstructiviste, une première partie s’emploie à montrer la modernité sous le jour d’une perpétuelle marche en avant ; une marche dans laquelle, nous dit Nicolas Jacquet, l’architecture contemporaine, multiforme et en devenir, n’est pas — contrairement à ce qu’en pense la banalité critique — sans cohérence ni perspective. À ce premier balayage de la théorie et de l’histoire architecturales succède une seconde partie entièrement consacrée à l’objet bâti hypermoderne où l’auteur explore la dimension constructive, faisant apparaître, dans un superbe défilé de bâtiments dits « hypermodernes », sept principes conceptuels. La troisième partie se tourne quant à elle vers les outils conceptuels du maniérisme et de la Dialectique pour, in fine, s’interroger sur l’après de l’hypermodernité. Regorgeant de références architecturales, le texte est nourri par une iconographie d’une grande richesse, véritable voyage au cœur de l’inventivité et de la créativité des architectes de notre époque.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material

Contacts

EPFL authors