Infoscience

Student project
n/a

Copsa Mica, la métamorphose du "village noir". Scénario de ré-industrialisation d'un ancien site métallurgique en Roumanie

Considéré comme l'un des endroits les plus pollués d'Europe, Copsa Mica, bourgade transylvanienne de 5'000 hab., surnommée “le village noir” a fortement souffert de l'industrialisation lourde durant l'ère communiste de Ceausescu. Les émissions de fumée des usines métallurgiques sont à l'origine d'une forte contamination du sol et des cours d'eau. Bien que situé dans une des régions les plus dynamiques de Roumanie, l'image ternie et le désastre environnemental de Copsa Mica l'isolent de tout processus d'investissement. Le projet tente, à moyen terme, de faire participer le village à l'essor de la région via un processus d'assainissement du site menant à une réindustrialisation progressive. La phytoremédiation – la dépollution du sol à l'aide de plantes hyper-accumulatrices en métaux lourds – est utilisée à ces fins sur une période d'environ vingt ans. Ce procédé, organisé selon une trame modulaire, génère un masterplan permettant une réappropriation parcellaire pour des activités futures. La partie architecturale du projet propose d'une part, une réhabilitation de certains vestiges industriels emblématiques pour le domaine culturel et d'autre part, une usine d'incinération des végétaux. Cette dernière, couplée à l'incinération des déchets ménagers, permettrait la production d'énergie verte et constituerait une première à l'échelle du pays. Cette solution viserait à satisfaire les objectifs édictés par l'UE concernant la gestion des déchets que la Roumanie doit atteindre d'ici 2025. Elle permettrait à Copsa Mica, figé dans son passé, d'entreprendre sa métamorphose.

Related material