Infoscience

Student project
n/a

Charpentes d'observation et d'introspection, entre les monts, les eaux et la ville

Guilin, une ville de petite taille à l'échelle de la Chine, est connue pour son paysage naturel couvert de monts escarpés, d'eaux scintillantes et pour la beauté du paysage agricole. La ville se compose de cinq reliefs: un vert naturel (monts), un vert agricole (rizières), un bleu naturel (eau), un bleu agricole (étangs de lotus) et «la façon dont on passe du vert au bleu en donnant naissance au gris.» [godard, j.-l.]. Ces paysages miraculeux, situés notamment à l'extérieur de la ville, sont largement loués par les médias, contrairement au visage urbain de la ville qui reste, lui, souvent inconnu. Cependant, les relations frictionnelles entre le décor naturel vaporeux et la densité de l'urbain construit forment un environnement authentique. L'enjeu du projet se situe alors dans cette transition entre le paysage et la ville, exposant un ensemble avec sa propre délicatesse. Situé dans la densité du centre-ville, le projet offre un parcours composé de charpentes d'observation et d'introspection: un jardin, un belvédère et une passerelle. Parcours à travers lequel l'enfant curieux de tous âges pourra rencontrer le paysage spéculé, découvrir l'urbain inconnu, et façonner son imaginaire de la ville et de la nature. L'attitude d'une intervention à petite échelle se justifie d'autant plus dans une Chine où l'on privilégie le développement à grande échelle au détriment du confort personnel, ou encore la sophistication obsolète plutôt que la fonctionnalité rationnelle.

Related material