Infoscience

Student project
n/a

La constructibilité du projet d'architecture sur un site contraignant. Le cas de la passerelle pour la gare de Renens

Quelle influence ont les choix constructifs sur le développement du projet architectural? Pour répondre à cette question j'ai choisi d'étudier le cas de la passerelle de la gare de Renens, concours remporté en 2007 par le bureau Farra et Fazan, et d'en proposer une variante. La problématique principale de la passerelle vient du chantier sur le site de la gare de Renens particulièrement contraignant. Le contexte ferroviaire rend difficile la mise en œuvre par grues initialement prévue par les architectes, très coûteuse et délicate. Il ne s'agit pas d'une amélioration du projet, mais plutôt de se placer à l'étape suivante et de proposer un développement possible à partir de certains choix constructifs. Cette phase d'optimisation de la construction amène à des choix qui vont parfois à l'encontre des volontés initiales de la proposition formelle du projet. Chaque choix de variation doit donc toujours renforcer le concept architectural initial. L'analyse des différentes méthodes constructives possibles, avec les contraintes de la gare, les critères de coûts, de délais et de qualité, amène au choix du lançage. Cette méthode permet d'assembler la passerelle à côté des rails et de la pousser par-dessus, au fur et à mesure; ce qui permet d'éviter d'utiliser des grues et de stopper la construction à tout moment pour le passage des trains. Ce choix constructif remet en cause le schéma statique de la passerelle, son hypothèse structurelle et certains des choix formels du projet.

Related material