Infoscience

Student project
n/a

Nouvelles polarités suburbaines

Les changements profonds opérés au cours des cinquante dernières années, ainsi que les progrès technologiques réalisés, ont bouleversé notre rapport au monde et permis à l'individu d'organiser sa vie librement. On constate que les modèles familiaux ont évolué et se sont diversifiés, tout comme le rapport au travail, qui a pris des formes diverses et variées. Les transformations ont par ailleurs conduit l'individu à entretenir une relation différente avec le territoire, en particulier dans la manière qu'il a de le parcourir. Relatif à cela, l'environnement bâti tente continuellement de s'adapter à ces nouveaux modes de vie et propose des solutions toujours plus flexibles et adaptables. Dans le contexte actuel, la ville de Lausanne trouve son développement futur dans les zones suburbaines qui sont encore trop peu considérées pour leur réel potentiel. Dotées d'espaces généreux entre ville et campagne, d'une grande diversité de morphologies bâties et d'une accessibilité multimodale remarquable, les zones suburbaines sont les territoires dédiés à ces nouvelles manières d'habiter qu'il s'agit de conquérir. C'est dans la proposition d'une nouvelle pièce urbaine sur l'ancien site de la briqueterie à Crissier que les propos évoqués plus haut trouvent leur illustration. L'insertion d'un ensemble bâti entre des séquences forestière et agricole, sur un ancien site industrialisé, confère au lieu des qualités contextuelles et historiques remarquables. La diversité des espaces publics et privés est rendue possible grâce à la variation morphologique du bâti et de son orientation.

Related material