Infoscience

Student project
n/a

Entre domestique et monumental

Une ambiguïté persiste entre deux notions, le monumental et le domestique. Cette antinomie s'illustre par des oppositions, l'individu et la masse, le particulier et le générique. Le présent projet cherche à explorer cette intersection entre l'être, l'idée d'être bien chez soi, et le groupe, la sérialité, la répétition. Le quartier des pyramides prend place entre deux entités fortes, Malley et la Vallée de la Jeunesse et par extension le lac Léman. La colline sur laquelle il se place lui donne un caractère unique dans cette partie de la ville. En effet, sur le trajet entre Malley et le lac, nous sommes constamment pris dans des masses, qu'elles soient construites ou boisées. Jamais le paysage ne s'offre au regard avant l'arrivée au port de Vidy. Le projet tente donc de s'inscrire dans cette promenade en lui apportant une valeur ajoutée: celle de pouvoir profiter de la position privilégiée du quartier des Pyramides par-dessus cette mélée. Alors, la vue se dégage grâce à un large promontoire qui accentue la topographie de la colline. Le bâtiment sert maintenant de carapace contre la ville. La transition est effectuée, la descente vers le lac peut se faire. Le bâtiment s'adresse par un premier geste monumental au territoire, la grande forme se dresse face à lui, puis, à la collectivité par des circulations centralisées qui s'ouvrent sur le paysage et enfin aux habitants par un séquençage des logements entre des parties visibles par tout le monde et d'autres plus intimes.

Related material