Infoscience

Journal article

Les rives lacustres et le génie biologique

La Suisse est un pays de lacs avec une longueur totale de leurs rives de plus de 2000 km. Les lacs et rives façonnent le paysage. Les rives lacustres constituent des habitats quasi linéaires définissant la frontière entre espaces terrestres et lacustres, créant par la même occasion des zones tampon très actives. La forte pression démographique a fait perdre à nos rives la majorité de ses espaces naturels. C'est en remblayant les zones à faible profondeur et la construction de murs devancés par des enrochements que les roselières ont disparu pour faire place à des parcs et promenades, immeubles, infrastructure portuaires et autres voies de communication. Les rives lacustres se trouvent aujourd'hui en grande partie dans un état non naturel ou artificiel. Mais plusieurs projets de revitalisation des rives sont à l'étude, en exécution ou ont déjà été réalisés. Un groupe de travail «Rives Lacustres » a été fondé en 2008 au sein de l'association pour le génie biologique afin de soutenir ces projets et fournir des bases scientifiques et pratiques à leur réalisation.

Related material