Infoscience

Presentation / Talk

Analyse, synthèse et création d’échappements horlogers par la théorie des engrenages

Nous présentons la méthode du tracé primitif développée par le premier auteur dans sa thèse de doctorat. Cette nouvelle méthode donne pour la première fois une approche systématique à la problématique du tracé d’un échappement horloger. Elle revient à considérer chacune des phases cinématiques d’un échappement comme une transmission par engrenages. Puisque les engrenages sont décrits par leurs cercles primitifs, il s’ensuit que le fonctionnement d’un échappement peut être décrit par l’ensemble des arcs de cercles primitifs de ses différentes phases que nous appelons tracé primitif de l’échappement. L’étude des échappements au travers de leur tracé primitif a plusieurs implications : le tracé d’un échappement devient systématique grâce à cette formalisation du concept de tracé ; inversement, des échappements peuvent être facilement dessinés en partant d’un tracé primitif donné. C’est ainsi qu’un nouvel échappement dit « à double impulsion primitive » a été inventé. Cet échappement a été construit et ses performances sont prometteuses.

    Reference

    • EPFL-TALK-212709

    Record created on 2015-09-29, modified on 2016-08-09

Related material