Infoscience

Report

Résistance au cisaillement d'assemblages de composants réalisés par brasure tendre Sn-Ag, sur divers diélectriques et conducteurs [Shear strength of component assemblies carried out with Sn-Ag solder, on several dielectrics and conductors]

Essais de cisaillement (shear tests) sur des composants assemblés par brasure tendre Sn–Ag (alliage Sn96, 96.5%Sn+3.5%Ag, température de fusion 221°C), sur différentes combinaisons de conducteurs et diélectriques, le tout sur substrat Al2O3. Des essais de cisaillement (shear tests) ont été effectués sur des composants assemblés par brasure tendre eutectique Sn–Ag sur diverses combinaisons de conducteurs et de diélectriques, afin de déterminer la compatibilité de ces systèmes de matériaux avec l'assemblage par brasage En général, les résistances obtenues sont plus que satisfaisantes et limitées par la brasure ou le composant. Cependant, trois types de rupture spécifiques aux systèmes diélectrique / conducteur ont été rencontrés a) Mauvais mouillage du conducteur par la brasure due à la pénétration de phase vitreuse du diélectrique dans le conducteur: surtout observé avec HeraeusIP065, mais aussi un peu avec ESL 4903. b) Rupture du diélectrique, observée surtout avec ESL 4924. c) Décollement du conducteur dû à sa dégradation par la brasure : surtout observé avec l'or DP 5715 qui est visiblement dissout par la brasure.2000-12-07 test de cisaillement - brasage conducteurs sur diélectriques.docx Page 2 Sur tous les diélectriques, l'utilisation d'un conducteur approprié et / ou l'adjonction d'un renfort (2ème couche de conducteur) permet de supprimer les types (a) et (c). La rupture du diélectrique (b) ne constitue pas vraiment un problème, car elle se produit uniquement à des sollicitations élevées.

Related material