Infoscience

Student project

Développement d’un dispositif de mesure du potentiel oxydant de l’air

La mesure dans l’air du potentiel oxydant – défini comme la capacité d’un environnement à générer des espèces réactives de l’oxygène (ROS) – dû à la présence de particules ultrafines constitue une approche intéressante car elle rend compte des effets prévisibles sur la santé respiratoire des individus exposés. L’IST a fabriqué un système photonique pour mesurer ce potentiel oxydant et désire le développer dans le but d’obtenir un dispositif portable de mesure en continu. Le contrôle des paramètres d’actuation et le séquençage des opérations ont permis d’optimiser le protocole de mesure. Le dispositif de détection photonique est sensible et permet de mesurer le potentiel oxydant jusqu’à 10 nM H2O2. La mesure d’échantillons d’air prélevés au niveau de la Polyclinique Médicale Universitaire (Lausanne) montre une claire augmentation du potentiel oxydant corrélée au nombre de particules ultrafines mesurées (contrôle: mesures intérieur IST). La reproductibilité des mesures doit encore être optimisée notamment par le contrôle des propriétés optiques de la membrane cellulose dans la cellule optique (étude morphologie membrane par SEM). Le but final étant d’arriver à un dispositif portable, une disposition avec une source d’électricité portable comme des piles devra être trouvée.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material