Infoscience

Student project

Potentiels thermo-économiques comparés de réseaux avancés fonctionnant au CO2 et à l’eau

Le réseau CO2 présente l’avantage de pouvoir servir à la fois de réseau de chauffage et de réseau de refroidissement. Les performances des pompes à chaleur satisfaisant les besoins de chauffage sont élevées et le rendement exergétique des cycles de ces pompes à chaleur peut atteindre une valeur de 0.53. La pression élevée (50bar) dans les conduites représente cependant un inconvénient à la mise en place d’un réseau CO2. Sur ce point, l’utilisation d’eau ou de réfrigérant R1234yf constituent des alternatives intéressantes. Les trois types de réseaux présentent des performances énergétiques similaires. Le réseau R1234yf a une consommation électrique totale moins importante que celles des deux autres réseaux. D’un point de vue écomomique également, les trois réseaux affichent des résultats comparables. Après 40ans, la valeur actuelle nette optimisée de ces réseaux varie entre 63mio CHF et 80 mio CHF. Le réseau d’eau est celui dont la valeur actuelle nette est la plus élevée. En considérant des distributions de paramètres incertains des réseaux, il a été estimé que la probabilité de rentabilité de ces réseaux après 25ans comme après 40ans est de l’ordre de 85% à 96%. Ces valeurs sont obtenues pour un prix de l’énergie facturée de 13ct/kWh.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material