Deux écritures pour un sens commun

Chaque écriture est réalisation d’un monde. Si l’on part du principe que les scientifiques étudient la réalité du monde pour la traduire en des textes, par l’acte d’écrire, pourquoi sous leurs plumes le monde parait-il terne et vide ? Selon quel geste les romanciers parviennent-ils à écrire des mondes qui paraissent plus réels ? Pourquoi leur écriture fait-elle sens ?


Presented at:
Atelier d'écritures partagées, Assises Internationales du Roman, Villa Gillet, Lyon, 01/06/2013
Year:
2013
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2014-02-20, last modified 2018-03-17


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)