Infoscience

Student project
n/a

Mission diplomatique pour les pays inondés

Notre énoncé théorique dépeint la Suisse comme un pays insulaire isolé au travers d'une fiction basée sur des faits réels provenant de sources variées. Cette fiction prend la forme d'un journal de bord: Greetings from Switzerland. Après avoir exploré la limite territoriale à l'échelle du pays, nous focalisons notre projet sur le développement d'une limite architecturale singulière. La Suisse, de par sa neutralité, est le lieu où nombre d'organisations internationales ont installé leur siège depuis la création de l'ONU en 1945. Afin d'interagir avec ces organismes, les états sont représentés en Suisse par le biais de leur mission diplomatique, en tant que lieu. Le programme que nous définissons est une mission diplomatique pour les pays “inondés”. Ceux-ci peuvent être des réfugiés climatiques dont le statut n'est pas encore clairement défini, ou des états émergeant de conflits politiques, de révolutions ou autres crises, et qui n'ont pas aujourd'hui la possibilité de manifester une présence au sein des organisations internationales. Contrairement à toute ambassade où la limite est un système binaire, notre projet la traite de manière perméable et permet au public d'accéder à certaines parties. Ainsi, la limite entre l'état accueillant et l'état accueilli devient un lieu d'échange. Le programme de cette mission est imaginé d'après la description de la vie dans une ambassade par Lawrence Durell dans Affaires Urgentes. Notre projet est de mettre en place des espaces et des atmosphères propices à cet univers.

Related material