Infoscience

Student project
n/a

Infrastructure multimodale et agricole sur la lagune de Porto-Novo (Bénin, Afrique de l'Ouest)

«Les klaxons des taxis-motos, le bitume chaud, la poussière ... la gare se présente comme un filtre entre l'agitation de la route et la paisible lagune. A l'ombre de la longue colonnade, des voyageurs de tous horizons se croisent, le visiteur, l'homme d'affaire et la vendeuse d'igname frit. Ils passent un moment pour se détendre sous la fraîcheur des palétuviers tandis que des agriculteurs binent les champs d'arachides.» ; Porto-Novo, capitale politique de 300'000 hab., a su préserver un patrimoine naturel, immatériel et bâti, en marge du développement côtier des métropoles Cotonou et Lagos, tout en occupant une place stratégique au bord de lagune, proche de la frontière sur un axe qui relie les régions enclavées du Nord à l'océan. Dans ce contexte, assurer la connexion de la ville et la mobilité de la population, à la fois aux niveaux local et international est essentiel pour l'avenir. C'est pourquoi le projet propose de réunir les transports routier, ferroviaire et lagunaire en formant une plate-forme multimodale au bout du pont d'entrée de la ville. Cette situation fonctionnelle et symbolique donne à la ville une nouvelle image de référence tout en offrant à la population une infrastructure nécessaire. Les pratiques locales de maraîchage et de pisciculture sont intégrées au projet afin de dynamiser la mixité du paysage urbain par les activités traditionnelles; ainsi s'aménage un espace de promenade et de détente en bordure de lagune. Les activités commerciales fixes et ambulantes s'ajoutent au programme, se mêlant au flux des passants.

Related material