Infoscience

Student project
n/a

Reconversion de la friche ferroviaire de Clarens (VD)

La requalification des friches ferroviaires est aujourd'hui un moyen de limiter l'étalement urbain, en densifiant vers l'intérieur des villes. Par une approche régionale et une analyse à plusieurs échelles, l'énoncé théorique cherche à cerner les enjeux et potentiels de la Riviera et du Chablais dans les années à venir, notamment dans le développement de la métropole lémanique. La friche de Clarens se distingue alors par son emplacement stratégique et le fort décalage entre son utilisation actuelle et son potentiel. Le projet cherche à recoudre les divers tissus bâtis existants, tout en tirant parti de la topographie. En projetant un espace public majeur, il se positionne comme un nouvel axe de mobilité douce reconnectant les quatre grandes verticales menant au lac et unifiant les deux parcelles de la friche. Pour rythmer le parcours du piéton, cet axe est alors séquencé par une variété d'espaces publics, allant du plus paysager au plus urbain, et gérant le rapport au chemin de fer et au lac. A l'échelle régionale, certains éléments du programme renforcent l'identité du pôle Vevey-Montreux: salles de concert et conférence, ateliers d'artistes, auberge de jeunesse, hôtel et bureaux. A l'échelle locale, le programme est composé principalement de logements et d'activités en lien avec le quartier. Les typologies projetées ainsi que les aménagements extérieurs favorisent la mixité sociale et la participation des habitants en privilégiant notamment le rapport à l'espace public.

Related material