Infoscience

Student project
n/a

Vides urbains: stratégies de "réoccupation"

Depuis plus de 30 ans, Cuba est frappée par une crise économique qui a conduit le pays à une situation de survie permanente provoquant au fil des années une forte dégradation de l'habitat urbain. La municipalité de Centro Habana dans la ville de La Havane est emblématique de ce phénomène: plus du 40% de son environnement bâti se trouve dans une situation critique et le 20% a déjà disparu suite à l'effondrement progressif des immeubles d'habitation, allant parfois jusqu'à la disparition d'un îlot entier. Au cours des 20 dernières années, la politique du logement créée par l'Etat n'offre pas de réelle alternative et des milliers de personnes ont été relogées dans des installations transitoires des quartiers périphériques de la ville. De graves problèmes sociaux en découlent. La visée de ce projet est la réoccupation des parcelles effondrées ou vétustes par une construction rapide, économique et flexible. L'objectif sera de reloger en amont les habitants pour empêcher le déplacement de la population. Le projet propose la construction d'une ossature préfabriquée capable de s'adapter aux différentes situations urbaines. Dans une relecture de l'architecture populaire du contexte, les unités d'habitation, construites à l'intérieur de la structure, seront réalisées par leurs habitants-mêmes, à l'aide de techniques et de matériaux disponibles dans les ateliers de producteurs locaux. La réalisation des logements pourra ainsi se faire en suivant une forme d'évolution progressive de l'habitat, permettant de répondre aux besoins des habitants, en leur offrant la possibilité d'extensions ou d'adaptations du plan au sein d'une trame modulaire prédéfinie.

Related material