L’évaluation des examens est-elle un sujet négligé de la pédagogie universitaire ?

le déploiement des unités de service pédagogique dans les universités a assuré de nombreuses prestations aux enseignants en matière de formation et de conseil pédagogiques, et d’évaluation de l’enseignement. Il en résulte très probablement un accroissement des compétences pédagogiques des enseignants qui en ont bénéficié. Mais cet investissement pédagogique a-t-il eu aussi des effets sur la manière de conduire les examens et d’évaluer les performances des étudiants ou bien les examens seraient-ils les laissés pour compte de la pédagogie universitaire ? Notre contribution traite de l’expérience d’évaluation des examens à –l’École polytechnique fédérale de Lausanne en Suisse (EPFL). Cette évaluation a été menée d’une part, au moyen d’une enquête de satisfaction des étudiants et, d’autre part, en procédant à l’analyse des notes. Bien que globalement les choses se révèlent aller plutôt bien, certaines pratiques paraissent très discutables et nous ont laissé perplexe. Notre conclusion est que la qualité des examens est une dimension trop négligée par la pédagogie universitaire. Elle est laissée trop seule à l’initiative de l’enseignant avec insuffisamment de regard externe. C’est un peu comme si les excès de formalisme et de règlements servaient d’écran aux manques de pédagogie et de pertinence. Il est temps d’agir !


Editor(s):
Rege Colet, Nicole
Romainville, Marc
Published in:
La pratique enseignante en mutation à l'université, chapitre 2
Year:
2006
Publisher:
Bruxelles, De Boeck
ISBN:
978-2-80415-246-8
Keywords:
Laboratories:




 Record created 2012-10-30, last modified 2018-03-18

External link:
Download fulltext
URL
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)