Infoscience

Journal article

Étude expérimentale d’égalisation modale d’une salle aux basses fréquences à l’aide d’absorbeurs électroacoustiques actifs

Un des problèmes majeurs rencontrés dans des situations de correction acoustique de petites salles destinées à l’écoute de système de diffusion sonore (type « home audio ») réside dans le traitement des basses fréquences. Le problème résulte de mauvaises propriétés d’absorption et d’isolation des matériaux de construction à ces fréquences. Face à cette réalité, il s’avère pertinent de détourner des haut-parleurs de leur qualité première de diffuseur du son, et de les transformant en « absorbeurs électroacoustiques », comme solution technique pour l’égalisation modale des salles aux basses fréquences. Ce concept met en œuvre un haut-parleur en enceinte close connecté à une charge électrique dédiée, qui permet d’adapter l’impédance acoustique apparente de la membrane à une valeur cible sur une plage de fréquences relativement large, typiquement en-dessous de 100 Hz. L’idée générale est donc d’améliorer la qualité de reproduction sonore dans une salle par des contrôles locaux de l’impédance acoustique. Dans cet article, l’accent est mis sur le placement optimal d’absorbeurs électroacoustiques dans une salle test, afin d'amortir les modes acoustiques sur une plage de fréquences allant de 20 à 100 Hz.

Related material