Infoscience

Student project
n/a

Densification des villes suisses le long du rail. L'exemple de Fribourg, Rue des Arsenaux

OBJECTIFS L'enjeu du projet consiste en une réflexion à travers les strates de la ville. Il prend le parti d'une étude transversale plutôt que couche par couche, parti renforcé par un site propice à la mise en œuvre d'un passage sur voie et d'une connexion des différentes parties de la ville. ECHELLE DE LA VILLE, ECHELLE DU QUARTIER D'abord, le projet trouve un ancrage urbain au moyen d'une tour d'équipement public. Cette tour fait écho aux autres éléments hauts du paysage construit et assume la transition entre l'ensemble de la ville et le quartier en organisant la rencontre des flux. Il conforte son caractère autonome par sa position oblique. D'autre part, le projet s'ancre à l'échelle du quartier grâce à un volume plus bas, abritant des logements dans le gabarit des bâtiments avoisinants. Cet élément s'aligne sur la rue des Arsenaux, confirmant les alignements et définissant une place de quartier, tout en dialoguant avec le premier volume. Il se développe ensuite dans la profondeur, complétant l'ilot et confirmant le caractère ponctuel d'un élément de l'existant. Les deux volumes, tout en gérant les différents flux présent sur le site, définissent ainsi une série d'espaces extérieurs aux caractères précis : nœuds de circulation haut et bas, place de quartier, cour de l'ilot. L'ensemble des toiture est restituée aux utilisateurs : une terrasse panoramique pour la tour, un jardin collectif pour les logements. AFFECTATIONS La stratégie programmatique articule les espaces publics et collectifs dans le pied de la tour et en toiture. Entre deux sont disposés les différents niveaux de bureaux et d'hôtel. Le bâtiment de logements propose différentes typologies. Constituée de deux largeurs de trames, la typologie traversante permet la flexibilité d'occupation par les habitants et satisfait à un maximum de modes de vie.

Related material