Infoscience

Student project
n/a

Les bains publics, Montreux, VD

Le territoire montreusien, de par sa situation géographique, sa morphologie et son microclimat, constitue depuis le début du XXe siècle un terrain de jeux pour amateurs de plein air et sportifs de tous bords. Au rythme des saisons, on y exerce les activités les plus diverses là où les Alpes et le Léman se rencontrent. Aujourd'hui, la seule structure publique de la commune, à même de recevoir les amateurs de bain lacustre et d'offrir un minimum de confort et de sécurité, sont les bains de Clarens créés en 1911. Depuis cette époque le port de plaisance voisin s'est considérablement développé et circonscrit totalement les bains à ce jour. Les rives de Montreux se caractérisent par leurs quais/promenade, lieu de rencontre et de déambulation privilégié. En considérant le centre-ville comme point de départ de la majeure partie de ses visiteurs et de ses habitants, on peut constater que deux itinéraires s'offrent à eux. En direction de l'Ouest, la promenade se conclue par un but précis, le château de Chillon. Vers l'Est, la promenade ne comporte actuellement pas de point final. Le site du Pierrier de Clarens et sa salle omnisport ne se distinguent pas comme un élément clair, à même d'assumer le rôle de “tête” de la promenade. Le but de ce travail est de clarifier ce système urbain et de renforcer l'image de pôle sportif de la ville que représente le site du Pierrier de Clarens en y proposant un programme de bains publics.

Related material