Infoscience

Student project
n/a

Quel futur pour l'avant-garde cent ans après? Le cas de la fabrique Krasnoë Znamia d'Erich Mendelsohn à Saint-Pétersbourg, Russie

Cent ans après sa construction d'après les plans de ERICH MENDELSOHN, la fabrique Krasnoë Znamia à Saint-Pétersbourg serait-elle vouée à la démolition suite au départ des industries et sous la pression des opérations de promotion? Ce travail s'inscrit dans la thèmatique de la sauvegarde de l'architecture moderne. Il s'intéresse à sonder la problématique d'intervention sur un monument majeur de l'avant-garde russe, en le considérant à des échelles large et rapprochée, dans le respect de ses valeurs patrimoniales et architecturales. Le projet propose une étude de sauvegarde de l'ancienne fabrique aujourd'hui désaffectée, et sa reconversion en Cité de l'architecture. Les qualités du site sont reconnues et mises en valeur par des stratégies d'intervention différentes, adaptées à la spécificité et à la valeur de chaque bâtiment composant l'ensemble. La centrale thermoélectrique, œuvre-phare de l'architecture moderne, est ainsi l'objet d'une restauration respectueuse. Une promenade à la découverte de ses espaces si riches et différents accueille les activités publiques de la Cité. Une école d'architecture s'approprie en liberté les anciens ateliers, qui sont traités avec une attitude plus ouverte à ses besoins. Le projet vise à donner une respiration au quartier. Le nouveau volume d'auditoire et foyer – se référant au tracé de E. MENDELSOHN – relie l'ensemble et participe à la définition des espaces extérieurs. Ainsi, une nouvelle place publique à caractère minéral est créée devant la centrale, déterminant un nouvel accès au site. De cette manière, la centrale retrouve une nouvelle façade principale, avec des entrées multiples soulignant la porosité entre l'intérieur et l'extérieur. Une cour verte s'organise ensuite entre les bâtiments de l'école.

Related material