Infoscience

Student project
n/a

Une gare routière à Qaboun, Damas (Syrie)

Par sa position géographique, Damas est à la croisée de chemins millénaires. Qaboun précisément se situe à la porte de la ville, sur la trajectoire de l'autoroute Nord, de la future ligne de métro et de l'antique route d'Alep. La convergence en ce point de tous ces éléments impose la présence d'une gare connectant les transports urbains à ceux de la périphérie, et la grande échelle à la capitale. La gare vient ainsi s'accrocher à l'autoroute et la relier à la route d'Alep. Mais le besoin d'efficacité de la gestion des flux et celui de la fonctionnalité du programme doit s'adapter à la spécificité du site. Au seuil entre la ville, annoncée au loin par le mont Kassioun, et la périphérie, résidu d'oasis conquise par l'extension de l'agglomération, le bâtiment s'implante dans un contexte industriel et d'habitat informel. Dans ce territoire suburbain, l'enjeu de la gare est de faire de ce lieu de transit un espace public où se croisent voyageurs et riverains et donner, grâce à cela, l'impulsion nécessaire aux aménagements futurs participant au développement du quartier. Le bâtiment remplit alors un double rôle de couture, entre les quartiers séparés par l'autoroute, et entre les zones industrielle et informelle. Dans le projet, ce tissage entre les fragments se traduit par la continuité d'une rue inclinée, couverte, animée de commerces, se glissant au travers de la gare. De cette rue, les voyageurs et passants sont guidés vers leur destination prochaine ou vers le quartier. Yallah!

Related material