Ecole secondaire à Amman (Jordanie)

Depuis le milieu du XXe siècle, la ville d'Amman, capitale de la Jordanie, est confrontée à une arrivée massive de réfugiés, principalement par vague. Ce statut accorde des droits très restreints en Jordanie. En effet, l'accès au système de santé et à l'enseignement public leur est difficile, en raison du manque de moyens et d'infrastructures du pays. En fonction du plan directeur officiel du développement d'Amman pour 2025, de l'emplacement des camps de refugiés palestiniens et de la zone d'habitation des réfugiés irakiens, un secteur d'étude a été choisi. Une fois le secteur d'étude défini, en prenant en compte la densité de la population et l'emplacement des différentes écoles, la commune d'Hamzal a paru être l'endroit le plus propice à la construction d'une autre école. Le site choisi est construit sur un axe principal: bureau, mosquée, hôpital et bâtiment à fonction publique y sont présents. En outre, l'école sera réservée à des étudiants du cycle secondaire, se préparant à l'examen Tawjihi (examen d'admission à l'université). De plus, l'école sera mixte et pourra accepter une capacité maximale de 700 étudiants. Bien que l'école soit ouverte neuf mois durant une année, le programme prévoit que la bibliothèque, l'aula, ainsi que la salle de réunion soient publiques et accessibles toute l'année.


Year:
2010
Keywords:
Note:
Cote: 2010.009
Archive: MEM.1/1 autre, CD.1/1
Groupe de suivi: Mestelan Patrick (dir. pédagogique); Bolay Jean-Claude (prof.); Chabbey Jean-Paul (maître EPFL); Assi Naji (expert)
Professeur responsable de l'Enoncé: Mestelan Patrick (ENAC IA AIC)
Enoncé théorique de master: Migration de réfugiés dans la ville d'Amman. L'impact d'une telle croissance de population sur le tissu urbain.
Additional link:
Laboratories:




 Record created 2012-01-20, last modified 2018-07-11

External links:
Download fulltextn/a
Download fulltextn/a
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)