Infoscience

Student project
n/a

Fenêtres sur cour. Quartier de Gundeldingen, Bâle

Dans le champ des structures urbaines caractéristiques, l'îlot propose une définition stricte de ses bordures tout en laissant ouvertes les possibilités d'interventions intérieures. L'appropriation du dedans comme lieu de l'habiter propose d'utiliser ce potentiel foncier souvent mal exploité. Le quartier bâlois de Gundeldingen, homogène dans sa structure et avantageusement positionné dans la ville, est un site approprié au développement du logement inter-ilôt. Considérant l'intérieur comme vecteur d'urbanité, la stratégie du projet avance trois hypothèses d'évolution comme trois archétypes; - “entre-deux” définit un volume entre deux cours qui profite d'une double orientation; - “adossé à” tire parti du mur pignon en limite de parcelle et crée un volume monoorienté; - “au centre de” pose un objet rayonnant qui profite d'orientations multiples. Ces trois situations génèrent trois formes qui conduisent à trois types d'appartements caractéristiques alors qu'un principe constructif spécifique renforce le caractère singulier de chaque proposition. Par ces trois cadrages, le projet se veut une interprétation du vivre au cœur de l'îlot, comme trois fenêtres sur cour.

Related material