Infoscience

Student project
n/a

Le réseau ferroviaire comme support de centralités pour le développement du bassin franco-valdo-genevois: développement d'un parc urbain autour de la gare d'Annemasse (F)

La région transfrontalière franco-valdo-genevoise est marquée par un fort dynamisme économique. Les échanges entre France et Suisse se sont intensifiés depuis la signature des accords bilatéraux et sont amenés à s'accroitre davantage avec l'entrée de la Suisse dans l'espace Schengen. L'attractivité de la Suisse n'est pas sans poser problème sur la frange française voisine : D'une part la croissance sauvage des communes frontalières a favorisé un urbanisme de masse sans cohérence à l'échelle du territoire. D'autre part les difficultés récurrentes en matière de mobilité s'amplifient sur le territoire. Cette réalité fonctionnelle nous incite à considérer l'espace transfrontalier comme une seule et même entité territoriale. Dans ce contexte, la lecture d'une continuité entre France et Suisse paraît primordiale pour apporter une cohérence globale au développement de ce bassin de vie. Quels axes de structuration privilégier? Ce projet de master s'appuie sur la continuité crée par le tracé ferroviaire. En prenant comme sujet d'étude une portion située sur la ligne Genève / Thonon-les-Bains, le projet propose de faire de ce tracé un espace de centralité pour le développement : - à l'échelle territoriale, une vélo-route s'élargissant en parc aux abords des haltes et des aires urbanisées crée un nouveau référent; - à l'échelle locale, le parc organise franchissements et densification urbaine. Il est un espace symbolique de reconnexion entre des quartiers qui se sont longtemps détournés de ces secteurs stratégiques.

Related material