Infoscience

Student project
n/a

Un accueil pour les ruines de Persépolis, Iran. Quelle architecture contemporaine pour revitaliser le site historique de Persépolis ?

Sur la route qui mène de la ville de Shiraz à Isfahan, creusé au pied d'un mont, se situe le site historique de Persépolis. Autrefois ce site accueillait les visiteurs de l'empire Perse au moment des fêtes du changement de l'année au printemps. Deux mille cinq cents ans plus tard, malgré leurs mauvaises conditions de visites, dues à la chaleur, les ruines des palais des rois Achéménides accueillent le plus grand nombre de visiteurs en Iran. En se rappelant son histoire, au moment de la fête du printemps, la quantité de touristes est vingt fois plus grande que le reste de l'année. Le projet cherche une expression contemporaine dans un site où les valeurs historiques prédominent. Il se montre sous la forme d'une nappe dense qui se dresse de la terre et fonctionne sur deux niveaux différents. Le niveau inférieur est principalement destiné aux hôtes de la fête du printemps et il assure le confort de ses visiteurs durant l'année, en créant des lieux de repos à l'abri du soleil. Il se forme en agglutinant des niches autour d'une cour d'une plus petite à une grande échelle. Le niveau supérieur est un deuxième sol paysager qui communique avec la terrasse de Persépolis. Il permet le déplacement des gens entre les programmes destinés aux visiteurs et les conduit aux ruines à travers la juxtaposition des différents niveaux. Les limites du projet sont construites pour que le visiteur se sente à l'intérieur de Persépolis. Sur la terrasse la perception du projet est celle d'un grand tapis étalé aux pieds des ruines.

Related material