Repenser les villes dans une société post carbone : application sur la région urbaine de Grenoble

Dans cette large problématique de la ville post carbone, cette recherche met l’accent sur la mobilité des personnes. Trois aspects sont considérés : les modes de vie – les formes de territoires – la production de gaz à effets de serre (GES). Il s’agit d’apprécier les apports d’une stratégie qui relie l’urbanisme (les formes de territoires) et les déplacements des personnes (motifs de déplacements qui reflètent les habitudes, et par là, les modes de vies : consommation, loisirs, valeurs) dans une perspective à long terme (40 ans), son impact sur l’objectif de diminution des GES et d’identifier des cheminements et des leviers pour y parvenir, notamment en termes de gestion du territoire et des politiques publiques.


Année
2011
Publisher:
Lausanne
Mots-clefs:
Note:
Ce rapport a été conçu en collaboration avec Mmes Françoise Pichavant, Sylvie Barbezet et Murielle Pezet-Kuhn de l'AURG (Agence d'Urbanisme de la Région Grenobloise)
Laboratoires:




 Notice créée le 2012-01-05, modifiée le 2019-03-16

n/a:
Télécharger le document
PDF

Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)