Infoscience

Book Chapter

La Svizzera italiana fra perifericità e centralità

Double périphérie ou double centralité ? Tout espace politique doit vivre avec ses entre-deux. Le Tessin et le Bhoutan sont des cas extrêmes, puisque situés sur des soudures continentales superposées. Le premier a choisi l'ouverture, tandis que le deuxième a longuement opté pour l'isolation. Les deux régions jouent habilement avec leur image et les deux sont devenus des modèles de développement théorisés. Les deux ont vécu des périodes de rupture et des phases de crise; le Bhoutan dans la période du conflit indo-chinois des années 1960, le Tessin dans les années 1990, si l'on croit à l'image qu'il transporte et véhicule vers l'extérieur. Le Tessin a souvent été présenté comme une double périphérie: isolé culturellement au nord et économiquement au sud. L'économie tessinoise a longtemps été tributaire d'entreprises établies en Suisse alémanique, et parce que coupée de l'espace économique italien. Au cours de la deuxième moitié du XXe siècle et surtout depuis l'ouverture du tunnel routier du Gothard en 1980, le Tessin a toutefois acquis un rôle de centralité multiple, dans le tourisme pour les hôtes en provenance du nord des Alpes, dans les finances pour une clientèle italienne et dans les transports et la logistique comme pont entre le nord et le sud. Ouverte au monde, maniant bien la parole dans le commerce avec les gens de l'extérieur, mais politiquement polarisé à l'interne, la société tessinoise a su remarquablement bien défendre ses intérêts. Cette image ne correspond plus à la Befindlichkeit des Tessinois d'aujourd'hui. L'article exprime la compréhension de l'auteur de cette situation changée, sans la ressentir ou la partager: les questions linguistiques et culturelles, les nouvelles données politiques et les évolutions économiques

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material