Faut-il construire pour trente ans ?

Si le développement durable réunit déjà un certain consensus au niveau de ces principes, force est de constater que sa mise en œuvre soulève encore de nombreuses interrogations. Parmi celles-ci, la question de la durée de vie des constructions occupe assurément une place de choix. Que ce soit à l'échelle de l'agglomération, du quartier, du bâtiment ou de ses éléments, la notion de cycle temporel s'impose en effet de plus en plus dans les processus décisionnels. Dasn ce contexte, les nouvelles constructions ne doivent-elles pas se baser plus strictement sur les besoins de la présente génération, en étant optimisées au niveau environnmental et économique sur un horizon limité à trente ans ?


Published in:
Tracés, 22, 6-9
Year:
2003
ISSN:
1533-3426
Laboratories:




 Record created 2010-09-02, last modified 2018-03-17


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)