Infoscience

Journal article

La politique climatique mondiale passe par des transferts de technologie avec la Chine et l'Inde

La politique climatique mondiale va devoir traiter du développement et du partage de technologies bien plus que ne l’a fait le protocole de Kyoto. On pense en particulier à la capture et séquestration du dioxyde de carbone, sans laquelle des pays comme la Chine et l’Inde ne parviendront pas à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES); mais aussi aux bioénergies, dont les enjeux sont planétaires. Cet article évalue les potentiels mais aussi les barrières à la conclusion d’accords internationaux sur le transfert de telles technologies.

Related material