Comportement d'une superstructure ferroviaire sur une interface drainante. Cas du tunnel du Lötschberg.

Le projet de franchissement des Alpes par des tunnels ferroviaires comprend la réalisation des tunnels du Lötschberg sur une longueur de 2037 km. La superstructure doit reposer sur une couche de matériaux à forte porosité qui assure durablement la drainabilité sous le radier de chantier. La modélisation de la superstructure a permis d’évaluer les paramètres de charge puis les solutions retenues ont été testées par des essais de caractérisation des matériaux, des tests de perméabilité, des essais de compression dynamiques triaxiaux et finalement des essais accélérés en vraie grandeur. Finalement, une solution de tôle gaufrée en PVC a été retenue par le concepteur.


Year:
2002
Keywords:
Note:
Rapport d'étude LAVOC no 2089
Laboratories:




 Record created 2008-11-19, last modified 2018-03-17


Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)